Comment des escrocs contournent la double authentification bancaire en jouant sur la confusion ?

La double authentification bancaire est souvent considérée comme une mesure efficace pour protéger nos transactions en ligne. Cependant, des escrocs inventifs ont trouvé des astuces pour contourner cette protection et ainsi réaliser des paiements frauduleux. Comment cela est-il possible ? Nous vous invitons à découvrir les mécanismes utilisés par ces pirates du numérique pour déjouer le système de sécurité de votre banque.

Un point sur la double authentification bancaire

Avant d’aborder les pratiques malveillantes qui permettent de contourner cette protection, il convient de comprendre ce qu’est la double authentification bancaire. Aussi appelée 2FA (pour « two-factor authentication »), elle repose sur deux éléments :

  1. Une information que vous connaissez (comme votre mot de passe) ;
  2. Et une preuve de possession (comme un code envoyé par SMS ou une clé électronique).

Cette combinaison vise à réduire les risques d’accès non autorisés à vos informations personnelles et aux opérations bancaires en cas de vol de vos identifiants. Mais certains fraudeurs ont développé des techniques redoutables pour berner même les dispositifs de sécurité les plus sophistiqués…

Comment ces escrocs jouent-ils sur la confusion pour tromper la vigilance des utilisateurs ?

La principale force des pirates informatiques réside dans leur capacité à créer l’illusion et à provoquer la confusion chez les internautes. Ainsi, ils exploitent souvent la crédulité ou la naïveté des usagers pour compromettre leurs dispositifs de sécurité bancaire.

Le phishing : toujours une menace majeure

Le phishing, ou hameçonnage en français, est une technique frauduleuse consistant à envoyer un courriel falsifié en se faisant passer pour une entité légitime (banque, réseau social, site marchand…), afin de récupérer des données personnelles telles que des mots de passe, numéros de carte bancaire et autres informations sensibles.

Or, il s’avère que le phishing peut être détourné pour contourner la double authentification bancaire. En effet, si l’internaute tombe dans le piège et clique sur un lien renvoyant vers un faux site web qui imite celui de sa banque, le pirate peut alors obtenir l’accès à son compte bancaire en ligne ainsi qu’à son numéro de téléphone.

Ainsi, lorsqu’une transaction nécessitant la double authentification sera initiée par le fraudeur, la banque enverra un code de confirmation par SMS sur le portable de la victime. L’escroc n’a plus qu’à inciter cette dernière à lui communiquer ce précieux sésame, grâce à divers stratagèmes savamment étudiés.

Les attaques de l’homme au milieu (Man-in-the-Middle)

En matière de cybersécurité, l’attaque de type Man-in-the-Middle (MITM) est une menace particulièrement redoutée. Ce procédé consiste à intercepter des échanges entre deux parties (votre smartphone et votre banque, par exemple) pour détourner ou manipuler les informations transmises.

Lorsqu’un escroc réussit à s’interposer entre la victime et sa banque via ce genre d’attaque, il peut usurper l’identité du premier pour effectuer une transaction frauduleuse en son nom, tout en parvenant à contourner la contre-mesure de double authentification. En effet, si le pirate contrôle le flux d’information entre les deux entités, il est souvent capable de récupérer le code de vérification envoyé par SMS.

Le SIM swapping : le danger venu du téléphone

Technique moins connue mais tout aussi dangereuse, le SIM swapping, ou « portabilité du crime », cible directement la carte SIM de la victime pour compromettre ses communications. Pour ce faire, le fraudeur se fait passer pour la victime auprès de son opérateur téléphonique et parvient à obtenir une nouvelle carte SIM associée au même numéro que la personne visée.

Dès lors, toutes les communications (appels, SMS…) destinées à la victime transitent automatiquement par cette nouvelle carte SIM, contrôlée par l’escroc. Cela lui permet alors de contourner sereinement la double authentification bancaire et d’accéder aux codes de vérification transmis par message texte.

Comment se prémunir contre ces menaces ?

Face à ces techniques d’escroquerie toujours plus élaborées, il existe heureusement des solutions pour protéger sa confidentialité et la sécurité de ses transactions en ligne :

  • Restez vigilant face aux messages non sollicités et vérifiez toujours l’adresse électronique de l’expéditeur avant de cliquer sur un lien. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à contacter votre banque ou le site web concerné par un autre moyen (téléphone, etc.) pour valider la légitimité du message.
  • Utilisez une application d’authentification telle que Google Authenticator, plutôt que de recevoir les codes de vérification par SMS. Ces applications génèrent des codes temporaires qui ne peuvent être utilisés qu’une seule fois, ce qui réduit grandement le risque de compromission.
  • Mettez régulièrement à jour vos logiciels et systèmes d’exploitation, afin de corriger d’éventuelles failles de sécurité exploitées par les pirates informatiques.
  • Sensibilisez-vous et informez-vous auprès d’experts en cybersécurité pour connaître les dernières menaces et les moyens de s’en prémunir.

La double authentification bancaire est certes une protection importante contre les fraudes en ligne, mais elle ne suffit pas à elle seule à assurer une sécurité totale. La vigilance et la responsabilité individuelle demeurent primordiales pour éviter de tomber dans les pièges dressés par les escrocs qui exploitent la confusion pour réaliser leurs méfaits.

Photo of author
A propos de l'auteur, Jean Bono
J'ai toujours rêvé de devenir journaliste mais la vie en a voulu autrement. Dès que j'ai un peu de temps pour moi, je partage ici mes découvertes et les informations que je trouve intéressantes.

Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Comment des escrocs contournent la double authentification bancaire en jouant sur la confusion ?