Bois de chauffage : suivez cette astuce du grand-père pour des économies d’énergie notables

Dans un contexte où les économies d’énergie sont de plus en plus recherchées et nécessaires, l’utilisation du bois de chauffage est une solution à la fois écologique et économique. Mais saviez-vous qu’il existe une astuce du grand-père pour rentabiliser davantage votre chauffage au bois ? Cet article vous révèle ce secret ancestral et comment l’appliquer afin de réaliser des économies notables.

Le choix du bois de chauffage : Une étape cruciale

Pour profiter pleinement des avantages du bois de chauffage, il est essentiel de choisir correctement celui-ci. En effet, tous les types de bois ne possèdent pas les mêmes caractéristiques énergétiques et certains sont plus adaptés que d’autres à cet usage. Voici quelques conseils pour bien choisir votre bois :

  • Privilégier les essences de bois dur, comme le chêne, le hêtre ou le charme, car elles ont une densité plus élevée et donc une meilleure valeur calorifique.
  • Opter pour un bois sécusètres (au moins 2 années) après la coupe. Un bois trop humide aura tendance à dégager beaucoup de fumée et peu de chaleur.
  • Se fournir auprès de scieries locales, afin de limiter l’impact environnemental lié au transport du bois.
  • Choisir du bois certifié PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières) ou FSC (Forest Stewardship Council), qui garantissent une gestion durable des forêts.

L’astuce du grand-père décryptée : Le stockage et le séchage du bois

L’astuce ancestrale pour augmenter l’efficacité énergétique de votre chauffage au bois réside dans la manière dont vous stockez et faites sécher ce dernier. Pour optimiser son pouvoir calorifique, il est important de respecter certaines conditions lors de ces étapes :

Le bon emplacement pour le stockage

Choisissez un endroit bien aéré, à l’abri des intempéries et du soleil direct, afin d’éviter la moisissure et la détérioration du bois. Idéalement, l’espace de stockage doit être situé à proximité de votre habitation, mais pas trop près pour éviter les nuisances liées à la présence d’insectes ou de rongeurs. Un abris de jardin ou un hangar peuvent être de bons choix pour entreposer votre bois de chauffage.

Une bonne organisation du rangement

Rangez vos bûches en quinconce, de manière à créer des espaces permettant la circulation de l’air entre elles. Cette méthode favorise un séchage plus rapide et homogène du bois, et limite les risques de développement de champignons et de parasites.

La technique de chauffe : Une utilisation intelligente du bois de chauffage

Une fois le bois bien sec et stocké, il est temps de l’utiliser pour chauffer votre maison. Voici quelques conseils pour maximiser les performances énergétiques de votre système de chauffage au bois :

L’allumage du feu

Au lieu d’utiliser des produits chimiques tels que l’alcool à brûler ou l’essence pour démarrer un feu, optez pour une alternative écologique et moins coûteuse : les allume-feux naturels. Ceux-ci peuvent être composés de copeaux de bois, de cire, de résidus de bois compressés ou même de bouchons de liège imbibés d’huile de cuisson usagée. Ils permettent un allumage rapide et facile tout en réduisant l’impact environnemental.

Le contrôle de la combustion

Afin de profiter pleinement de la chaleur dégagée par votre bois de chauffage, il est important de réguler correctement la combustion dans votre poêle, insert ou cheminée. Pour ce faire, assurez-vous de :

  • Maintenir un approvisionnement régulier en oxygène, en utilisant les systèmes d’air primaire et secondaire de votre appareil de chauffage et en veillant à ne pas obstruer les entrées d’air.
  • Contrôler la température de la flamme grâce à un thermomètre spécifique, afin d’éviter une surchauffe ou une combustion incomplète, sources de pertes énergétiques et de pollution.
  • Nettoyer régulièrement les vitres de votre appareil, car une accumulation de suie peut diminuer la diffusion de la chaleur dans l’ensemble de votre pièce.

Bénéficiez des aides financières pour un chauffage au bois performant

Sachez que des dispositifs d’aides financières sont mis en place par les pouvoirs publics pour encourager les foyers à moderniser leur installation de chauffage au bois. Profitez de ces opportunités pour améliorer votre confort et réaliser encore plus d’économies :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), qui permet de déduire jusqu’à 30% du montant de certains travaux d’amélioration énergétique de votre habitation, comme l’installation d’un poêle à bois performant.
  • Les primes énergie, accordées sur des critères de performance énergétique et d’isolation thermique.
  • Le chèque énergie, attribué sous conditions de ressources et utilisable notamment pour le paiement de vos factures de bois de chauffage.

En appliquant l’astuce du grand-père pour optimiser le séchage de votre bois de chauffage, vous serez en mesure de réaliser des économies d’énergie significatives et profiterez pleinement des avantages écologiques et financiers de cette solution de chauffage. Alors n’hésitez plus et adoptez dès maintenant ce secret ancestral !

Photo of author
A propos de l'auteur, Jean Bono
J'ai toujours rêvé de devenir journaliste mais la vie en a voulu autrement. Dès que j'ai un peu de temps pour moi, je partage ici mes découvertes et les informations que je trouve intéressantes.

Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Bois de chauffage : suivez cette astuce du grand-père pour des économies d’énergie notables