4 comportements typiques de ceux qui vous cachent quelque chose

Vous est-il déjà arrivé d’avoir l’impression que quelqu’un vous cachait quelque chose ? Parfois, il se peut que les personnes autour de nous ne soient pas totalement honnêtes ou transparentes. Dans cet article, nous allons explorer quatre comportements typiques des personnes qui dissimulent un secret. Bien sûr, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive et chaque situation est unique, mais garder ces signes à l’esprit pourrait vous aider à détecter les secrets dans vos relations.

1. Un changement brusque dans leur communication

Lorsqu’une personne cache quelque chose, il est fréquent qu’elle modifie involontairement sa manière de communiquer. Cela peut se manifester de différentes façons :

  • Changement de sujet : Si la personne semble éviter certains sujets de conversation ou détourner rapidement la discussion dès que le sujet abordé semble lui poser problème, cela peut être un signe qu’elle a quelque chose à cacher.
  • Silence inhabituel : Certaines personnes deviennent subitement très silencieuses lorsqu’elles cachent quelque chose. Si votre interlocuteur semble avoir du mal à répondre à certaines questions ou prend beaucoup plus de temps pour le faire, cela peut indiquer qu’il dissimule un secret.
  • Surcharge d’informations : À l’inverse, certaines personnes peuvent chercher à noyer le poisson en donnant trop d’informations, parfois même sans rapport avec le sujet de la conversation. Faites attention à ces phrases qui semblent superflues et pourraient être une tentative de dissimulation.

Comment réagir face à ce comportement ?

Dans un premier temps, il est essentiel d’observer si ces changements de communication sont ponctuels ou durables dans le temps. Si vous constatez qu’ils perdurent, évoquez votre ressenti avec la personne concernée. Cela lui permettra peut-être de s’ouvrir à vous et de discuter du problème en cause.

2. Des excuses peu plausibles

Les personnes qui ont quelque chose à cacher ont souvent besoin de fournir des explications pour justifier leur attitude inhabituelle. Malheureusement, lorsqu’on cherche à dissimuler la vérité, il n’est pas toujours facile de trouver des excuses cohérentes :

  1. Elles peuvent présenter des contradictions ou des incohérences flagrantes.
  2. Elles semblent trop complexes ou improbables pour être vraies.
  3. Elles sont formulées de manière évasive et imprécise.

Face à ces éléments, il est important de rester attentif et critique. Toutefois, gardez également à l’esprit que chacun peut commettre des erreurs de jugement et qu’il ne faut pas systématiquement chercher à suspecter les autres.

Confronter ou laisser passer ?

Devant des excuses peu plausibles, vous pouvez choisir de questionner la personne pour obtenir des précisions, ou au contraire décider de ne pas rentrer dans son jeu et attendre qu’elle se trahisse ou avoue d’elle-même. Dans tous les cas, il est important de respecter l’autonomie de l’autre et de lui accorder le bénéfice du doute.

3. Comportement défensif ou agressif

Lorsque quelqu’un cache quelque chose, il est souvent sur la défensive et peut réagir de manière disproportionnée à vos questions ou remarques. Cette attitude peut se manifester par :

  • Des justifications excessives : la personne semble chercher à tout prix à convaincre de sa bonne foi et argumente longuement pour justifier ses propos.
  • De l’énervement ou de l’agacement : certaines personnes deviennent irritables lorsqu’elles sont confrontées à une situation où elles doivent mentir ou dissimuler un secret.
  • Une posture de victime : la personne peut tenter de retourner la situation en vous faisant endosser le rôle du persécuteur qui la juge ou la suspecte sans raison valable.

Ce comportement dénote souvent une peur d’être découvert et trahi, mais aussi une forme de culpabilité sous-jacente.

Comment désamorcer cette défense ?

Face à une attitude défensive ou agressive, il est conseillé de prendre du recul et d’éviter de tomber dans le piège de la confrontation directe. Vous pouvez ainsi choisir d’aborder la situation de manière plus détachée et factuelle, en posant des questions ouvertes qui permettront à la personne de s’exprimer sans se sentir attaquée.

4. Un langage corporel révélateur

Enfin, le langage corporel peut également être un excellent indicateur pour déceler les secrets cachés. Nos gestes et postures trahissent souvent notre inconscient et peuvent révéler certaines émotions :

  • Fuite du regard : Une personne qui a quelque chose à cacher aura tendance à éviter votre regard lorsqu’elle vous parle de sa vie et notamment des sujets sur lesquels elle ment.
  • Crispation : Les mains crispées, les jambes croisées ou le dos voûté traduisent une tension intérieure qui peut être liée à la dissimulation d’un secret.
  • Gestes parasites : Se toucher les cheveux ou le visage, jouer avec un objet, se balancer… Ces gestes sont autant de signes pouvant indiquer que quelqu’un n’est pas à l’aise et qu’il dissimule quelque chose.

Attention aux idées reçues et fausses vérités

Si certains comportements non verbaux peuvent donner des indices, il ne faut pas pour autant les considérer comme des preuves irréfutables. En effet, ils peuvent aussi bien témoigner d’autres émotions telles que la nervosité, la timidité ou encore la gêne.

Il est essentiel de rester attentif aux signaux et comportements qui pourraient nous indiquer que quelqu’un autour de nous cache quelque chose. Néanmoins, il est tout aussi important de ne pas tomber dans la méfiance excessive et de respecter la vie privée d’autrui. À vous d’établir le juste milieu entre votre instinct et votre compréhension des autres.

Photo of author
A propos de l'auteur, Jean Bono
J'ai toujours rêvé de devenir journaliste mais la vie en a voulu autrement. Dès que j'ai un peu de temps pour moi, je partage ici mes découvertes et les informations que je trouve intéressantes.

Vous êtes ici : Accueil » Psychologie » 4 comportements typiques de ceux qui vous cachent quelque chose